Accueil bousculant du peuple Rwandais !

Les enfants des Mille Collines

Les voyageurs sont âgés entre 17 ans et plus de 80 ans : 9 paroissiens

venant de 3 paroisses différentes (Saint Aubin d’Aubigné, Noyal et Plélan le Grand)du Diocèse de Rennes, en Bretagne, accompagnés
par le Père Protogène et Mgr d’Ornellas.

Diocèse de Rennes
Bretagne : carte
Province ecclésiastique dont Mgr d’Ornellas est l’archevêque

Pendant une dizaine de jours, nous avons appris à nous connaître et avons tissé un lien solide amical et complice.

Nous avons ouvert nos yeux, nos oreilles mais surtout notre cœur, chacun tourné vers nos frères rwandais
et vers cette terre si belle et si unique.

Les sourires aux mille visages

Ce n’est pas seulement un pays aux mille collines ! Il y a aussi les sourires aux mille visages. Oui, je suis particulièrement touchée par l’accueil et les sourires du peuple rwandais. Chacun nous donne ce qu’il est vraiment, sans artifice, sans calcul, avec l’essentiel de leur cœur.

Les danses, les musiques, les partages, les bons repas préparés, les célébrations dansantes et rythmées, les relations fraternelles, … nous ont accompagnés pendant
tout notre séjour.

Accueillis comme des frères

Je me souviens, le samedi 27 juillet 2019. Nous avons pris le bateau sur le magnifique lac KIVU, en direction de la frontière du Congo. Nous avons fait escale sur un îlot pour nous rendre à NKOMBO ;

Traversée du lac Kivu vers NKOMBO
Notre bateau vers Nkombo

A notre arrivée, beaucoup de personnes nous attendent : enfants, adultes. Nous sommes accueillis par leur danse, leur chant, le rythme du djembe. La joie du peuple Rwandais, nous transperce et nous communique cette même joie, bousculant notre culture et nos attitudes plus froides.

Mais le chemin est abrupte, de couleur ocre avec des petites maisons parsemées à gauche et à droite… La population nous entoure. Certains poussent des cris de joie. Danseurs et musiciens nous accompagnent.

Père Valence et Père Prudence sont avec nous. J’échange avec celui-ci sur l’accueil
du peuple Rwandais. Et il me dit : « L’invité est aussi important que de l’or » !
Je vous laisse deviner la place privilégiée que nous avons eue pendant ce séjour.

Nous montons jusqu’à l’église cathédrale de Cyangugu où nous participons à une magnifique célébration rythmée et joyeuse.

Ce moment ainsi vécu m’a bouleversée. Ma vie, où je ne manque de rien, sur le plan alimentaire, a rencontré ceux qui ne mangeaient pas à leur faim. J’ai vu des enfants malnutris, une population qui a peu et pourtant me donne tout. Je suis saisie.
Je ne me sens pas bien.

Je décide d’acheter un djembé (fait avec un bidon en fer) en pensant que cela pourra aider financièrement ces Rwandais qui l’utilisaient ou le fabriquaient.

A vrai dire, cette expérience m’a permis de développer
mon humanité et ma spiritualité.

De Jacqueline L.

Un avis sur “Accueil bousculant du peuple Rwandais !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :