Tous les articles par benjaminniyibizi

MUYANGE-RWANDA: Ils ont été rapidement secourus

La pandémie du covid-19 a été une maladie qui a beaucoup agité la vie humaine dans toutes ses formes. Les gens qui avaient des faibles situations économiques ont été frappés par la famine lorsqu’ils étaient obligés de suivre les mesures de confinement mises en place pour lutter contre cette pandémie.

D’autre part, il y a des gens de bon cœur qui ont donné de leurs avoirs pour venir en aide aux personnes souffrantes. C’est dans ce sens que la paroisse Muyange a eu la chance de recevoir une aide provenant de ses amis français pour aider nos paroissiens en difficultés.

SECOURS AUX PAUVRES DE MUYANGE
Le 23 mars, nos amis Français, à savoir famille Catherine-Michel et leur groupe, nous ont envoyé une aide que nous avons distribuée pour soutenir 31 familles composées de 131 membres dont 23 veuves et 92 enfants.

La sélection et la distribution ont été assurées par la Caritas paroissiale qui a ses stations jusques dans les Communautés Ecclésiales de Base. Cela permettait de cibler les plus nécessiteux. Chaque famille a pu recevoir 10kg de riz, 10kg de farine de maïs, 10kg de haricots et 2 litres d’huile. C’était le 14 avril, dans l’Octave de Pâques.

Ces familles remercient beaucoup le groupe de nos amis Français du soutien accordé; c’est un bon témoignage d’amitié et de partage des fêtes pascales!

Leur message est unanime: « Que le Dieu Tout-Puissant bénisse nos amis Français et les protège durablement en vie. »

Posté par Père Benjamin NIYIBIZI, curé de MUYANGE

MUYANGE-RWANDA: LE CREUSET DU PARDON ET SES AMIS FRANÇAIS

Le Creuset du Pardon (INGANZO Y’IMBABAZI)est une association qui , dans ses débuts(2001-2002), était composée essentiellement de femmes rescapées du génocide et celles dont les maris ont commis ce crime de génocide dans la paroisse MUYANGE.

Avec ses 53 membres pour le moment, elle vise l’unité et le développement en consolidant le pas déjà affranchi en ce qui concerne le processus d’unité et la réconciliation ,non seulement en son sein mais également au sein de la la communauté paroissiale en général.

Lors de leurs réunions, ces femmes collectent l’argent qu’elles se créditent à tour de rôle pour aller faire des petits projets chez elles(IBIMINA). En plus, elles ont aussi un projet commun de vannerie où elles fabriquent des paniers pour le développement socio-économique de l’association.

Atelier de fabrication des paniers

Ce projet commun leur permet également de donner du tonus à leur vivre ensemble pacifique, renforcer leur processus d’unité et la réconciliation pour enfin bannir les stéréotypes de haine causés par le génocide perpétré contre les Tutsis en 1994.

CREUSET DU PARDON , UNITE ET RECONCILIATION

A côté de cette Association des femmes, il y a une autre Association composée par des hommes rescapés du génocide et ceux qui ont commis ce crime . Ces derniers viennent de quitter la prison et ils donnent un bon témoignage de conversion. Leur Association s’appelle Le Creuset de l’Unité. Elle existe depuis 2005.

Club Unité et Réconciliation de Muyange


Il y a enfin une Association des filles-mères qui s’appelle « Duharanire Ejo Heza », c’est-à-dire « Debout pour un Avenir Meilleur(DAME). Comme celle des femmes, les membres de cette Association aussi collectent peu d’argent qu’ elles se créditent entre elles pour faire des petits projets. Mais elles font aussi de la couture pour le développement communautaire.

Club des Mères célibataires de Muyange

Toutes les trois sont suivies et encadrées comme une seule Association par la Commission Justice et Paix dans le but de construire un socle de pardon, d’unité et de réconciliation.

ARRIVEE DES AMIS FRANÇAIS



Depuis l’année 2019, lors de leur visite au Rwanda, le groupe des amis du Diocèse de RENNES en France, sont arrivés dans le Diocèse de CYANGUGU. En parcourant notre Diocèse de CYANGUGU, ils ont pu arriver au sein de la Paroisse MUYANGE.

De retour en France, Catherine, Michel et le groupe ont senti combien les membres du Creuset du Pardon avaient besoin de vivre ensemble et d’être unies, mais qu’ils n’avaient pas assez de moyen financier pour soutenir leurs petits projets de développement économique. C’est pour cette raison que ce groupe a décidé de leur venir en aide. Le premier lot de leur aide a permis de réaliser les activités que voici:

  • Acheter du matériel de la vannerie dans le cadre de la fabrication des paniers.
  • Organiser une formation des membres à la fabrication de ces paniers.
  • Payement du perdiem à la formatrice.
  • Acheter une machine à coudre pour les filles-mères.

L’AIDE A DONNE DU FRUIT


Après avoir reçu cette aide envoyée par les amis du Diocèse de RENNES, les membres du Creuset du Pardon ont vite commencé les activités de fabrication des paniers et les filles-mères ont entamé la couture.

Couture des mères célibataires de MUYANGE
Couture avec les nouvelles machines acquises


Malgré le Covid, les réunions régulières de l’association ont été organisées dans le cadre de rebâtir la cohésion sociale et les rencontres hebdomadaires ont été aussi faites.
L’achat du matériel se continue pour renforcer les activités de vannerie et la fabrication des paniers. En espérant de trouver un marché …

Nouveaux paniers prêts à vendre
             Les membres  du Creuset du Pardon, du Creuset de l'Unité et de Debout pour un Avenir Meilleur(les filles-mères) remercient  beaucoup Catherine, Michel  et tout le groupe des amis du Diocèse de RENNES pour ce soutien inégalable qui leur permet d'améliorer leur situation économique. 

Que le Dieu de la paix vous bénisse et vous garde tous en bonne santé!   

Père Benjamin NIYIBIZI