Archives pour la catégorie Ecole de Rasano,

BWEYEYE: PUBLICATION DE RÉSULTATS ET MEILLEURE PLACE POUR NYABIGOMA

Le 04 Octobre 2021 , enseignants et parents rwandais étaient tous intéressés de savoir comment leurs enfants ont réussi aux examens d’État ( Primaire ainsi que premier cycle inférieur ou Tronc Commun) . A 11h00, les résultats sont tombés du Ministère de l’Éducation.

En général, il a été remarqué que les filles ont mieux réussi que les garçons. A Nyabigoma par exemple, sauf le premier qui est un garçon ,les trois suivantes sont des filles. Au niveau national (au tronc commun) c’est une fille qui a été la première: elle étudie à l’Institut Sainte Famille de Nyamasheke ,l’une des écoles catholiques de notre Diocèse.

Performance de nos écoliers

Après l’annonce de ces résultats , les autorités ont demandé aux Directeurs des écoles du Secteur administratif de BWEYEYE de faire savoir à nos partenaires le fruit de chaque établissement scolaire.

Or, parmi les huit écoles primaires du Secteur , nous nous retrouvons à la troisième place car il y a deux écoles dont les enfants ont été classés à la première division et qui n’ont aucun enfant dans la dernière division qu’on appelle, en anglais ,  » Unclassified » : celui qui en est figuré devra nécessairement reprendre l’année, car il/ elle n’a pas obtenu un résultat lui permettant d’avancer à la classe suivante.

En plus, notre élève Theotime qui avait déjà réussi l ‘examen du Petit Séminaire St Aloys de Cyangugu , est aussi arrivé au premier rang dans notre établissement scolaire de Nyabigoma. Mais il est en deuxième division! Notre école n’a aucun enfant en première division ni en dernier rang(« Unclassified »). Raison pour laquelle nous avons gagné la troisième place.

Encouragement pour Théotime
Théotime avec le Père Thadée, Représentant diocésain de l’Enseignement Catholique.Photo juillet 2021

Rétrospection aux résultats obtenus

Après avoir analysé nos résultats, nous avons vu que nous pouvions réussir d’avantage si nous avions eu assez d’enseignants . Or, nous avons passé toute une année avec quatre enseignants de moins!

Nous espérons que, quand nous recevrons ces enseignants au complet, les rendements vont augmenter considérablement puisque les enfants seront motivés par la restauration de midi ainsi que l’augmentation de tests , surtout ceux du cycle supérieur . Est-ce que les parents les enverront à temps vu qu’ils n’ont eu qu’une semaine pour trouver le matériel?

Nous demandons à Dieu tout-Puissant de nous redonner davantage de forces.

Jean de Dieu de RASANO

RWANDA : FIN DE l’année SCOLAIRE et ATTENTE DU DÉBUT

Il n’y a pas de commencement sans fin. Dans le secteur éducatif c’est la même chose. Vendredi 17 Septembre 2021, tous les écoliers ont clôturé leur année académique 2020/2021.

APRÈS UNE ANNÉE BLANCHE

Suite à la propagation du Covid 19 partout au monde, et l’apparition de la première personne contaminée au Rwanda (dans la soirée du vendredi 13 Mars 2020), les écoles rwandaises ont été obligées de fermer les portes . C’était dans le but de protéger les écoliers contre cette pandémie si contagieuse.

Les parents pensaient que leurs enfants allaient retourner après deux semaines ! Curieusement, au lieu de revenir, les mesures sanitaires se sont accentuées, exigeant une quarantaine pour tous les citoyens Rwandais .

Ceux du cycle supérieur(P5-6) sont revenus en premier lieu le 02/11/2020 et ceux du P4 sont revenus en date du 23/11/20 après la publication de mesures ministérielles leur permettant de continuer les études qui se sont terminées le 01/07/2021, fin de l’année scolaire 2020/2021 pour les enfants du cycle supérieur.

Pendant ce temps, leurs petit-frères(P1-3) restaient à la maison. C’est plus tard en date du18 Janvier 2021 qu’ils ont été autorisés à revenir sur les bancs de l’école pour reprendre le premier trimestre et ce denier se clôtura le 02 avril 2021. Ils reprendront début juillet (les autres étant en vacances).

Cette irrégularité a conduit, certes à la prise de mesures nécessaires pour que les enfants de tous les cycles terminent l’année scolaire, mais a perturbé aussi le fonctionnement du système éducatif.

PRISE DE BULLETINS DES ENFANTS

Les enfants de NYABIGOMA (Rasano) ont reçu leurs bulletins

Quoiqu’en dernier lieu, les enfants de NYABIGOMA sont très contents d’accéder à leurs bulletins de fin d’année après plusieurs mois qu’ils n’avaient pas pu les obtenir car les mesures préventives étaient très strictes.

Et, en moins d’un mois (11 octobre), ils seront de retour avec leurs grands frères, pour une nouvelle année qu’on espère moins fatigante et assez souple : sans masques et avec la possibilité de jouer pendant la récréation en respirant l’air frais de la forêt de NYUNGWE.

A bientôt pour la rentrée!

Jean de Dieu UKURIKIYUMUKIZA

RESTAURATION A L’ÉCOLE DE NYABIGOMA

Après avoir construit une cuisine à l’école primaire de Nyabigoma comme dans les autres établissements scolaires du Rwanda, c’est l’exécution de la politique nationale d’une école qui veut que chaque enfant puisse manger au moins une fois par jour, sans devoir retourner à la maison.

Avec des nouvelles mesures gouvernementales, c’est la première fois que les petits écoliers du primaire vont se faire nourrir à l’école !
Comme ils étudieront du matin au soir, à partir d’octobre 2021, cette initiative concernera tous les enfants du cycle inférieur primaire jusqu’au secondaire.

Difficultés encore…

Très beau programme qui ne manque pas de difficultés … Certes, en plus de la grande distance à parcourir, les enfants ne sont pas habitués à passer toute la journée à l ‘école.
Le montant de 56 Frw (56 francs rwandais = 5,6 centime d’euros) envoyé par l’État (school feeding fund) pour chaque enfant ne suffira pas. C’est pourquoi nous avons décidé de consulter les parents qui sont susceptibles de faire nourrir leurs enfants.

Mais, faute de moyens financiers suffisants, les parents ont accepté de donner cent francs (100 frw = 10 ct d’euro) pour chaque enfant, et l’école cherchera un marchand local pour fournir de la farine de maïs, de l’huile, du riz, du sel… et il va être payé après. Les légumes sont aussi achetés aux champs proches de l’école .

Nous avons également demandé aux parents de donner les outils/objets de la table, entre autres le gobelet, une assiette et une fourchette semblables pour tout le monde. Cette action a été commencée au début de ce mois d’août. Il a été remarqué que les enfants sont tellement heureux de prendre un repas avec leurs compagnons ! Nous espérons avec certitude que la fraternité entre nos écoliers va s’agrandir.

Pour y arriver et pour que ce programme réussisse, les enseignants ont dû rester auprès des enfants afin de pouvoir répartir la nourriture car ceux-ci ne sont pas en mesure de le faire eux-mêmes.

Les enseignants disposent les repas…

Un repas plutôt qu’un petit déjeuner

Auparavant, il était prévu que le petit déjeuner devait être octroyé aux enfants du cycle supérieur qui seuls étudiaient du matin au soir.
Mais après la publication du nouveau calendrier scolaire selon lequel tous les petits enfants doivent étudier toute la journée dans les mêmes conditions que les plus grands, nous avons jugé bon de leur préparer la nourriture complète plutôt que le petit-déjeuner. C’est sûr que la nourriture est plus nourrissante pour les enfants que le petit-déjeuner .

Nous, enseignants de l’école Primaire de Nyabigoma, nous sommes contents de voir tous les enfants réunis ensemble autour de la table (en classe !). Suite à ce programme, nous pouvons témoigner que le taux des retardateurs dans l’après-midi diminuera .

Calendrier scolaire au Rwanda

Déjà, dès la fin de cette année scolaire 2021( 17/09/2021), nous nous préparerons à la rentrée scolaire 2021/2022 qui débutera le 11 Octobre 2021 . On prévoit d’accueillir plus d’une centaine d’enfants dont ceux du cycle supérieur. Et un repas pour chacun sera prêt sur l’ensemble de l’école.

Nous rendons grâce à Dieu qui nous écoute, et nous Lui demandons de vous bénir vous tous qui pensez à nous par ce parrainage si salutaire pour les enfants et pour les parents.

Jean de Dieu UKURIKIYUMUKIZA .

L’ INAUGURATION DE LA NOUVELLE CLASSE A L ‘ÉCOLE DE NYABIGOMA

L’école de Nyabigoma à Rasano est une école primaire,
elle compte 5 niveaux, pour un total d’environ 400 élèves.

Environ 300 élèves pour le premier cycle (les 3 premières années, cours uniquement le matin ou l’après-midi), et 100 élèves pour le second cycle (4 et 5 ème année avec des cours toute la journée).

Malheureusement suite à la fermeture des écoles à cause de la pandémie, beaucoup d’enfants n’ont pas encore repris le chemin de l’école…

Les enfants accueillis ont entre 8 et 13 ans.

enfants ecole
BEAUCOUP D’ ÉCOLIERS SONT PRÉSENTS MÊME S ‘ILS SONT EN VACANCES….
ECOLE
PÈRE THADÉE BÉNIT L’ EAU

Au Rwanda, la construction d’une nouvelle salle de classe est toujours une grande joie.

Tous les enfants n’ont pas encore accès à l’éducation, car certaines familles n’ont pas les moyens de les envoyer à l’école.

Grâce à vos dons, et à la vente de l’artisanat rwandais, ainsi qu’à l’action de solidarité organisée par le collège de l’Hermine de Plélan le Grand, notre association a pu soutenir cette construction, les écoliers vous en remercient.

INAUGURATION ECOLE
INAUGURATION OFFICIELLE PAR
LA PERSONNE
CHARGÉE DES AFFAIRES SOCIALES DU SECTEUR DE RASANO
INAUGURATION ECOLE
PÈRE THADÉE BÉNIT LE TABLEAU DE LA NOUVELLE SALLE DE CLASSE
INAUGURATION ECOLE
COMMENT BIEN METTRE SON MASQUE,
SELON PÈRE PROTOGENE…
VUE AÉRIENNE ÉCOLE, 
une belle fête pour l'inauguration.
UNE ÉCOLE AU PAYS DES MILLE COLLINES….

RWANDA: LA SEMAINE DE L’EDUCATION CATHOLIQUE.

L’éducation et l’enseignement ont été répandus au Rwanda pour la première fois par l’Eglise Catholique grâce aux missionnaires d’Afrique qui les considéraient comme une des missions indispensables de l’Eglise. C’est pour cette raison que chaque année dans les écoles, églises paroissiales et diocésaines ainsi qu’au niveau national , on fête la semaine de l’éducation catholique.

Icyumweru cy'uburezi(Diocèse Kibungo)
Pour l’école secondaire (diocèse de Kibungo)

L’année passée, 2020 , nous ne l’avons pas célébrée suite à la propagation du covid 19 qui a causé la fermeture des écoles presque partout au monde mais aussi au Rwanda.

Les mesures prises, ainsi que le respect de ces dernières ont abouti à l’ouverture des établissements scolaires et autres activités génératrices de revenus. De même, l’Église catholique au Rwanda, dans sa mission de promouvoir l’éducation comme lieu d’évangélisation, a pu réorganiser la semaine de l’éducation catholique aux différents niveaux de l’Église : École, Paroisse, Diocèse et au niveau du pays.

Cette année, le thème choisi par le Service National pour l’Éducation Catholique (SNEC) est celui-ci : « ÉTUDIER ET PRIER PROFONDÉMENT » Kwiga no gusenga bivuye ku mutima. »

A L’École Primaire St Domique Savio de NYABIGOMA

A notre école, cette semaine est caractérisée par l’enseignement de différentes prières, faire connaitre le thème aux enfants et les inviter à s’entraider mutuellement. Ainsi, les écoliers ont pu collecter divers vivres pour soutenir leurs confrères qui vivent très misérablement.

Les écoliers ont aidé d'autres familles
Famille aidée par les écoliers

Comme tant d’autres écoles catholiques, avant de célébrer cette semaine, notre Établissement scolaire de Nyabigoma l’a préparée !
En tant que corps enseignants, nous avons fait une réunion afin de méditer sur notre engagement et sur le thème qui nous est proposé.

CELEBRATION dans la Paroisse de RASANO

Au niveau paroissial, les activités réalisées par divers établissements se sont terminées par la célébration solennelle de la Sainte messe. Au partage, étaient invités tous les partenaires : Le staff administratif, staff enseignants, les élèves du 2ème cycle, les présidents de comités de parents, les autorités locales et le chef de l’armée, les enseignants catholiques qui dispensent le cours de religion dans les écoles non catholiques et leurs directeurs sans oublier aussi les pasteurs représentants des écoles protestantes.

C’était très intéressant ! Car tous ceux qui ont pris la parole ont reconnu le rôle de l’Église catholique dans l’éducation et sa contribution au développement de l’homme intégral. Après, les participants ont partagé (repas et boissons) en respectant les mesures sanitaires.

Partage dans la cour du presbytère de Rasano

AU NIVEAU DU DIOCÈSE DE CYANGUGU

Vendredi le 29/05/2021 à 9heures du matin, nous nous sommes rencontrés au TTC (Teacher Training College)MURURU (un collège dirigé par la congrégation des Frères Maristes , et qui forme les futurs enseignants qualifiés). A ce moment, avec tous les invités du District de Nyamasheke et ceux de Rusizi , nous avons entamé la festivité avec la célébration Eucharistique.

Après la messe, nous avons entendu plusieurs messages revenant sur le thème du jour et le message de Son Excellence Monseigneur Evêque de Cyangugu pour l’attention portée à l’éducation dans son Diocèse et les différentes activités réalisées dans les écoles catholiques du Diocèse de Cyangugu .

On a aussi profondément remercié son Excellence Mgr Édouard SINAYOBYE pour son implication dans l’éducation ; ici on a signalé que les écoles dirigées par les Prêtres ainsi que les Religieux , réussissent brillamment dans les examens d’État, et que la discipline et l’hygiène y sont bien assurées.

On nous a témoigné qu’avec ses Bienfaiteurs, le Groupe Scolaire St Paul de TYAZO (District de Nyamasheke) va devenir un établissement exemplaire en matière de propreté. Les pavements de leurs classes vont être remplacés par la mise de carreaux. Les élèves de ce collège nous ont égayés à travers la danse traditionnelle dont voici les photos:

Les établissement scolaires qui ont réussi plus que les autres dans leurs Paroisses respectives, les enseignants qui ont montré plus de créativité ainsi que les élèves qui ont été les meilleurs, tous ont bénéficié des signes d’encouragement : des certificats de mérite, le livre du chrétien et des Bibles.

FORTE MOTIVATION pour NYABIGOMA

Suite aux résultats obtenus aux examens d’État de l’année 2019 où elle a bien réussi plus que les autres , l’EP St Dominique Savio Nyabigoma a été primée comme la meilleure des écoles catholiques de la Paroisse RASANO et a reçu ce Certificat de mérite et un livre d’un chrétien.

Il nous faudra beaucoup d’énergies et de synergies pour ne pas chuter mais rester toujours au top. Que la Sainte Vierge Marie exauce la prière de tous ceux qui parviendront à lire cet article.

La semaine de l’éducation catholique au niveau national a été clôturée Samedi 05/06/2021.

Jean de Dieu UKURIKIYUMUKIZA/ RASANO -RWANDA

DONNONS-LEUR A MANGER !

La Direction scolaire de Nyabigoma A , voulait exprimer sa gratitude à cause de votre amitié et fraternité remarquables. La Parole de Dieu ne nous incite -t-elle pas à partager du pain à ceux qui n’en ont pas ? Je ne doute pas que c’est à partir de cet appel que vous avez pris cette généreuse initiative de fournir un petit déjeuner aux petits écoliers de notre établissement.

Enfants de P6

Parfois, ces enfants connaissent beaucoup de problèmes qui peuvent perturber leurs études. Ces problèmes sont liés à la localisation de notre école comparativement à leur domiciles : beaucoup d’entre eux effectuent un long trajet, et même suite à la situation économique de leur parents qui ne vivent que de la maigre agriculture vivrière, les élèves ne peuvent pas se rendre à la maison pour déjeuner !

Il a été constaté qu’il y a un certain nombre d’enfants qui abandonnent l’école parce que leurs parents les conduisent aux travaux champêtres afin de gagner un peu d’argent ou de satisfaire aux besoins des autres frères.

Nous espérons sans doute que cette initiative d’offrir à manger à nos écoliers sera une bonne solution aux problèmes ci-dessus énumérés et va améliorer leur moyen d’apprentissage.

Cet aide va aussi inciter à l’augmentation de taux de scolarisation, donc le nombre des élèves qui s’absentaient va diminuer. En plus, la mise en œuvre de ce projet va encourager les petits enfants de premier cycle à continuer avec enthousiasme dans le deuxième cycle .

Ecoliers de P4

On peut dire que lorsque ce petit déjeuner va être octroyé , cela va développer l’esprit social en terme d’ amitié et de fraternité entre les enfants , ce qui renforcera aussi le rayonnement de toute l’école.

Que la Vierge Marie Notre Dame de la route, Patronne de notre Paroisse, intercède pour vous et pour nous.

Que Dieu vous comble de ses grâces !

Jean de Dieu UKURIKIYUMUKIZA

OUEST DU RWANDA : Éruption VOLCANIQUE de Nyiragongo et attaque MILITAIRE de BWEYEYE

Dans la région africaine des Grands Lacs et des volcans, on dirait la fin du monde prédite par la Bible : « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres … Il y aura en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs« (Mt 24, 6a.7b-8)

Que dire de plus ? Au Nord-Kivu, toute la région a été tellement touchée que l’on serait tenté de parler de malheur ou de malédiction même !!
Il s’agit surtout de la région de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) se trouvant au Nord-Ouest du Rwanda, là où il y a une chaine de volcans dont deux sont encore en activité (NYIRAGONGO et NYAMURAGIRA)

Dès Samedi 22 mai 2021, le danger est venu de l’éruption du Volcan NYIRAGONGO qui a fait plus de 30 victimes, plus de 100 000 enfants séparés de leurs parents qui sont exilés au Rwanda (dans la Province de l’Ouest, District RUBAVU) ou dans d’autres régions voisines de Goma (Sake…)

Enfants séparés de leurs parents(photo Radio Okapi)

DES EFFETS QUI S’ÉTENDENT AU PAYS VOISIN

D’habitude, il est difficile de différencier la frontière entre les deux Pays (Rwanda / RDC) dans la partie Nord ! Les conséquences sont multiples ! Les laves, qui sont sorties du chemin, coulent jusqu’aux champs rwandais et endommagent des plantations.

Laves qui descendent de Nyiragongo

Pire encore, l’éruption de ce Volcan est suivi d’une fréquence terrible de tremblements de terre qui nous arrivent aussi bien à Kigali qu’à Rasano. C’est assourdissant ! La plupart des gens de Rubavu , côté Rwanda, sont conseillés de quitter leurs maisons ! Ceux de Goma ont été plutôt obligés par les autorités militaires qui craignent le pire.
Donc ceux qui sont riches ont commencé de quitter ces deux villes vers Kigali. Malheur aux pauvres!

Ces tremblements ont aussi causé les grandes fissures du sol : les routes, les maisons, les hôtels, les écoles sont détruites . Dans ces fissures sortent des fumées nocives vraiment à l’être humain tellement elles sont nauséabondes.

Pour le moment, il y en a qui craignent que ces fissures ne soient le signe de la naissance du nouveau volcan ou une autre éruption qui aurait lieu dans le Lac KIVU, riche en gaz naturel. Risque d’embrasement total ! Les habitants de RUBAVU-GISENYI (Rwanda) disent que c’est la première fois que cette région de Rift Valley est gravement touchée :
1830 maisons détruites, 13500 réfugiés accueillis, eau polluée … jusqu’à quand ?

Attaque venant du BURUNDI

Comme si le malheur appelle le malheur, une autre mauvaise nouvelle s’est ajoutée : dans la nuit de dimanche 23 mai, une dizaine de rebelles ont attaqué le Secteur BWEYEYE, dans la Cellule NYAMUZI (l’une de 5 Cellules de BWEYEYE dont fait partie RASANO) tout près du Parc National de Nyungwe . Ils provenaient de la forêt de KIBIRA, prolongation de Nyungwe , du côté du Burundi(Commune MABAYI) .

Rebelle tué (photo Igihe)

Les militaires rwandais sont efficacement intervenus jusqu’ à ce que ces rebelles soient neutralisés et chassés. Deux ont été tués ; dans leur fuite, les rescapés ont laissé derrière eux fusils, munitions et uniformes appartenant à l’armée burundaise.

Fusils abandonné par les rebelles(photo Igihe)

Quel sens donner à tous ces événements ? Appel à la vigilance ou une occasion de nous préparer à la vie éternelle ?
Que Dieu nous prenne en grâces, vraiment.

Posté par Dieudonné UK.

Premier jour de la Rentrée scolaire du deuxième et du troisième trimestre 2021

Ce lundi le 19 avril 2021 , sur tout le territoire rwandais, beaucoup d’enfants d’âge scolaire sont revenus timidement à l’école pour continuer leurs études.

Ces enfants et leurs instituteurs viennent de passer deux semaines en vacances de Pâques! Ceux de premier cycle commencent le deuxième trimestre, et le III trimestre pour les autres. Voilà une des conséquences de la Covid 19 sur l’éducation au Rwanda; l’année ne sera pas terminée en même temps!

PARTICIPATION DES ECOLIERS

Selon des rapports des différents directeurs des établissements voisins, la fréquentation n’est pas du tout satisfaisante! A Nyabigoma, par exemple, nous avons accecuilli146 seulement comparativement aux 325 enregistrés.

Jusqu’à présent, nous ne savons pas pourquoi! S’agit-il du problème de pauvreté ou du manque des besoins de première nécessité? Avec le communiqué envoyé aux familles et aux autorités locales, nous avons l’espoir que tous les enfants reviendront sans trop de retard.

Par contre, si certains enfants s’absentent , les finalistes, c’est-à-dire ceux du 6ième, participent activement parce qu’ils se préparent aux examens nationaux du 12 au 16 juillet 2021.

Ecoliers de sixième(finalistes)

Que Dieu nous aide à l’accomplissement de notre noble mission! « Imana Ibampere umugisha mwese! »(Et Que Dieu vous comble, à vous tous, de ses bénédictions)

Posté par UKURIKIYUMUKIZA D.

Des élèves bretons découvrent le RWANDA !!

Oui, tous les élèves du collège de l’Hermine à Plélan-le-Grand
ont découvert l’école Saint Dominique Savio de Nyabigoma
(Rasano-Rusizi) au RWANDA !

Une cour du collège de l’Hermine à Plélan-le-Grand

Quel bonheur que la directrice ait souhaité
mettre en place
une action solidaire pendant cette période de carême,
en partageant ce projet avec tous les enseignants,
et les élèves.

Voila la belle affiche !

Jacqueline L. et moi avons été
très bien accueillies au collège !
C’était un peu stressant pour nous deux,
car nous n’avons pas l’habitude
d’être devant un groupe de 75 jeunes !!
Mais nous étions heureuses de le faire
au nom de notre foi,
et pour transmettre un élan de générosité.

Collégiens dans la grande salle

Nous avons pu leur présenter très succinctement
« le pays aux mille collines » que nous avions visité
en août 2019.
Puis, de façon plus détaillée, l’école,
le directeur Jean de Dieu,
les élèves, et l’environnement.
Et surtout les travaux de la construction
d’une nouvelle classe en 2020, pendant le confinement.

La rentrée scolaire n’ayant eu lieu que mi-novembre 2020
(à cause du confinement ),
la classe était toute belle pour accueillir
de nouveaux enfants
avec de beaux pupitres fabriqués localement !

La joie des instituteurs a été vite comblée
par le nombre croissant d’enfants….
ils sont actuellement 338 pour 10 classes…
donc un peu plus nombreux qu’au collège de l’Hermine
(presque 300) !

Un peu trop serrés pour bien apprendre à l’école !

Un nouveau projet se dessine déjà pour 2021 :
une nouvelle construction …

Nous avons lancé un défi aux jeunes scolarisés à Plélan :
participer à cette action de solidarité
afin que les plus jeunes
petits rwandais puissent aller eux aussi à l’école
à la prochaine rentrée scolaire !

L’affiche se voit dès l’entrée au collège !

Nous comptons sur eux,
sur leur motivation pour convaincre
leur familles et leurs amis ou voisins
de participer à ce projet …
chacun y mettant sa petite « brique ».

Un grand merci à vous tous qui lirez ce blog,
soutenez les collégiens de Plélan,
encouragez-les pour que ce geste de solidarité les aide
à vivre toute leur vie dans cet esprit de partage !

Les filles en bleu, les garçons en kaki nous accueillent en chantant,
et fiers de nous montrer leur élevage de poules et de lapins !!

Posté par Catherine M.

DES CATASTROPHES NATURELLES À RASANO?

Géographiquement, plus on monte en altitude plus la température diminue. C’est pour cette raison que la région montagneuse de RASANO a toujours de la pluie torrentielle ; chaque fois elle tombe avec le vent ou sous forme d’un solide tas de grêle.

L’année passée 2020, notre région de Rasano a été totalement dévastée par cette sorte de précipitation. Les plantations de bananes, de maïs… ou les toitures de vieilles maisons, ont été complètement détruites.

Heureusement que les familles qui sont trop touchées, surtout celles qui ont perdu leurs maisons, ont reçu une aide de tôles octroyées et livrées par MINEMA (Ministry of Emergency Management = Ministère chargé de la Gestion des Urgences).

Dons des tôles aux sinistrés

ENFIN, LE SOURIRE AUX ENFANTS DE NYABIGOMA!

Parfois ces familles ont des enfants dans notre école. Grâce aux différents dons et messages de fraternité envoyés par Maman Céline (catéchiste française), les enfants de Nyabigoma ont retrouvé le sourire comme s’ils avaient rencontré le Père Noël ! Ce sont des dons distribués aux plus nécessiteux d’entre eux. Nous voulons vous exprimer leurs sincères remerciements.

Par contre, parmi les dix enfants qui ont commencé la correspondance avec leurs amis français, il y en a une qui répond au nom de IRAMBONA Sabine, qui est partie ailleurs, dans un autre établissement. Elle continue ses études à Bweyeye (à 40 km de Nyabigoma).

Que Dieu vous bénisse ! « Imana ibahe umugisha! »

Posté par Jean de Dieu UKURIKIYUMUKIZA