Archives pour la catégorie Veuves de Muyange

De bien jolis paniers prêts et tout près de vous

Grâce à vous, l’Association de Muyange (Diocèse de Cyangugu-Rwanda), a pu acheter des machines à coudre. Elle n’a pas non plus arrêté de tresser les paniers très colorés.

Atelier de tressage des paniers
et maintenant l’atelier tressage de paniers….

Malheureusement, la pandémie entrave la circulation entre provinces ; les femmes (et les hommes !) ont du mal à écouler leur production.😒

Mais, la bonne nouvelle, c’est que ces jolis paniers ont été mis dans un colis direction la Bretagne ! 😍

Les paniers prêts à être vendus
c’est quand même plus joli que les sacs de supermarché pour aller faire ses courses …

Nous vous expliquerons prochainement quand et où ils seront en vente pour continuer de soutenir cette association à travers ses activités, source de revenus.

Mugire amahoro ! La paix soit avec vous !

Posté par Céline D.

Le creuset du pardon qui nous a impressionnés


Un soir de l’été 2019, nous avons visité l’Association « Le Creuset du Pardon » (Inganzo y’Imbabazi) dont le principe moteur est « Ubumwe n’Ubwiyunge » (Unité et réconciliation).

Siégeant dans la paroisse de Muyange (Diocèse de Cyangugu), ce groupe nous a beaucoup impressionnés surtout par sa composition et ses actions : il est formé de veuves et de veufs, rescapés du génocide ; d’hommes sortis de prison après de longues années et qui ont demandé pardon, ainsi que de femmes dont les maris étaient encore emprisonnés.

Ce groupe de 58 personnes a voulu travailler et passer du temps ensemble, dans le but de reconstruire leurs vies , et d’accepter de revivre les uns à côté des autres dans leurs villages d’origine.

Grâce à elles, nous avons compris que la réconciliation, après le génocide, a été un très long travail. Leurs rencontres régulières leur permettent toujours de parler, de prier ensemble et les uns pour les autres !

De retour, chez nous, nous avons décidé de les aider à vivre de leur travail ; notre objectif est donc de leur fournir du matériel pour la fabrication de paniers artisanaux.

Nous voulons aussi financer la formation nécessaire pour utiliser ce matériel. (environ 800 euros par an).

Le curé de la Paroisse, Benjamin, et la présidente de l’Association.
L’atelier est sommaire, mais elles sont heureuses d’être ensemble pour travailler !

À cause de la pandémie (mars 2020), c’est seulement à partir de septembre, qu’elles ont pu rouvrir leur atelier.
D’ici à Noël, d’autres nouvelles…

Posté par Catherine M.